Centre d’interprétation du patrimoine martrais

À la place du petit jardin devant l’office de tourisme, se trouvait une grande résidence d’hiver appartenant à la famille de nobles martrais (la famille De Lisle), puis l’ancien hôtel de ville et sa prison attenante. On pouvait voir encore en 1954 la façade de la prison qui servit surtout pendant la Terreur (après la Révolution). En suivant, venaient trois vieilles maisons dont celle d’un épicier et d’un charron que Napoléon réquisitionna lors de la Guerre d’Espagne.

À la place de cet îlot d’immeubles vétustes, se trouve aujourd’hui un des bureaux d’accueil de l’Office de tourisme Intercommunal Cœur de Garonne. Les travaux de restauration durèrent de 2002 à 2006.

Aujourd’hui, ce bâtiment abrite également le Centre d’interprétation du patrimoine martrais, avec trois étages d’exposition dédiés au patrimoine historique et culturel du village.

Vous pourrez y découvrir des espaces dédiés aux faïenciers de Martres-Tolosane (artisanat local de réputation internationale qui, depuis 1739, fait la renommée de la « Cité Artiste »), une vidéo présentant le village, un espace dédié aux expositions temporaires d’artistes variés, l’histoire et le plan de la villa gallo-romaine de Chiragan et la légende de Saint-Vidian.

« De nos jours, les ateliers de Martres-Tolosane proposent toujours aux visiteurs des décors traditionnels, comme l’oiseau (l’ibis) et la rose de Martres ainsi que de nouvelles créations. »

Sculpture « La femme et l’enfant moulant une poterie »

Jean-Louis TOUTAIN

Située devant le bureau d’accueil de l’office de tourisme, vous pouvez observer une des sculptures en résine de l’artiste toulousain Jean-Louis TOUTAIN, invité d’honneur du Salon des Arts et du Feu en 2004 et 2007.